Reconversion professionnelle : quelles informations à connaître ? Qui doit-on consulter ?

qui consulter pour une reconversion professionnelle

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À chaque grande étape de la vie, nous nous entourons de personnes pour nous aider à avancer. Lorsqu’on ne se sent plus en phase avec son métier, sa carrière, pourquoi ne pas, là aussi, faire appel à quelqu’un pour nous aider ? À travers cet article, nous découvrons qui consulter pour bien s’entourer lors d’une reconversion professionnelle

Pour quoi faire une reconversion professionnelle ?

Vers un nouveau métier !

Une des particularités de notre époque est que les gens n’ont jamais autant considéré l’importance d’être heureux au travail. Vous faites partie de ces personnes ? On vous comprend ! D’ailleurs, êtes-vous épanoui·e dans votre métier ? Vous sentez-vous réellement à votre place ? Êtes-vous en accord avec vos valeurs personnelles ? Si chacune de ces questions a apporté une réponse négative, c’est qu’il est temps de réfléchir à une reconversion professionnelle. 

Avec Doceo Formation, on vous explique comment réaliser une reconversion professionnelle en toute sérénité. Choisir un nouveau métier, faire une formation pour se réorienter dans les meilleures conditions, trouver un programme de formation adapté à soi et avancer en étant encadré et accompagné, c’est l’aide que propose Doceo Formation ! En route vers un avenir professionnel plus serein. 

Changer de vie, c’est possible en se posant les bonnes questions

Vous vous posez encore des questions concernant la reconversion professionnelle ? Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Et même très sain, en fait. La dernière chose à faire pour changer de métier est de foncer dans le mur ! Vous n’êtes pas dans Harry Potter, et les murs de la vie réelle sont extrêmement solides. Optez donc pour prendre le temps, réfléchissez à toutes les options qui se présentent à vous. Pour vous aider, voici une liste (non-exhaustive) des questions à se poser avant de passer le cap d’une reconversion professionnelle :

  • Faire le bilan de votre expérience professionnelle : que pouvez-vous en tirer comme leçons ?
  • Demandez-vous ce qui vous plaît / ne vous plaît pas dans votre travail actuel ;
  • Changer de poste ou changer d’entreprise ? C’est une bonne question à se poser ;
  • Préférez-vous travailler seul·e, ou avec d’autres personnes ?
  • Avoir un bureau, ou exercer en plein air ?
  • Être sédentaire et avoir un cadre familier, ou partir à l’aventure et explorer ?

Faites une liste de toutes les questions qui fusent dans votre tête. N’oubliez rien, ne laissez rien au hasard : vous êtes la seule personne à pouvoir savoir exactement ce qu’il vous faut pour être heureuse dans votre vie professionnelle. 

La reconversion professionnelle, pour qui ?

Se reconvertir en étant salarié en entreprise

Vous êtes actuellement en poste au sein d’une entreprise et souhaitez vous reconvertir ? Ne plaquez pas votre démission sur le bureau de votre employeur avant d’être vraiment sûr·e à 100% de votre choix. En étant salarié·e en entreprise, vous avez la possibilité de prendre le temps de réfléchir tout en continuant de percevoir votre salaire, ce qui n’est pas négligeable. Donc dans un premier temps, parlez-en à vos collaborateurs et à votre employeur. Peut-être aurez-vous simplement besoin d’évoluer au sein de l’entreprise ? Dans ce cas, faire une formation peut être une bonne option. 

Pour cela, le CPF (Compte Personnel de Formation) est à votre disposition ! Ce dispositif mis en place par l’État vous permet de percevoir de l’argent suite à vos années d’activité professionnelle. Cet argent pourra vous être très précieux pour financer votre formation professionnelle ! Parfois, la reconversion professionnelle peut être simplement d’évoluer dans une même entreprise en visant un poste plus haut.  

Passer par Pôle Emploi pour une réorientation professionnelle

Si vous êtes actuellement en recherche d’emploi, vous pouvez également faire une reconversion professionnelle. Il vous faudra pour cela prendre un rendez-vous avec votre conseiller Pôle Emploi, ou faire appel à un CEP (Conseiller en Évolution Professionnelle). Vous aurez ainsi droit à un accompagnement personnalisé et gratuit, pour étudier toutes les options qui s’offrent à vous. 

Vous pourrez également réaliser un bilan de compétences afin d’y voir plus clair dans votre parcours. Des ateliers sont également disponibles pour « brainstormer » sur votre avenir professionnel. Activ’Projet par exemple, a été mis en place à cet effet. Vous y verrez les métiers qui vous correspondent le mieux, les formations que vous pouvez effectuer, les secteurs vers lesquels vous tourner… Une multitude de choix s’offre à vous ! Ne vous bridez pas sous prétexte d’être actuellement en recherche d’emploi. Au contraire, voyez plutôt cela d’un bon œil, en vous disant que la reconversion pourra, peut-être, être plus simple !

Ces organismes qui vous aident à changer de métier

En France, nous disposons d’une multitude d’organismes qui sont là pour aider les travailleurs actifs et les demandeurs d’emploi à se réorienter professionnellement lorsqu’ils en ressentent le besoin. Nous avons notamment :

  • Le réseau GRETA, créé par l’Éducation Nationale, propose une grande offre de formations continues ou en alternance pour adultes ;
  • L’APEC est l’organisme qui s’occupe des cadres en quête de changement de métier ;
  • L’AFPA, l’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes, est un organisme de formation à destination des salariés et des demandeurs d’emploi ;
  • Le CNAM, Conservatoire National des Arts et Métiers, pour les âmes artistiques et toutes les autres ;
  • L’AGEFIPH, pour accompagner les personnes en situation de handicap ;
  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat, pour une reconversion après une formation technique ou générale ;

Ce petit florilège n’est bien sûr pas complet. De nombreux organismes sont présents sur le territoire pour vous aider à trouver la voie professionnelle qui est la vôtre, et dans laquelle vous pourrez réellement vous épanouir.

Le défi de devenir indépendant après une reconversion professionnelle

La voie de l’indépendance

Après une reconversion professionnelle, vous pourrez avoir un peu de difficultés à trouver votre premier employeur. En effet, vous repartez, pour ainsi dire, de zéro : donc pourquoi ne pas trouver plutôt votre premier client ? Si la voie de l’indépendance ne vous fait pas peur, alors créez votre  propre entreprise

En choisissant le régime de la micro-entreprise, vous bénéficierez de cotisations sociales réduites (notamment la première année, grâce à l’Acre). Avec un plafond de 72 500€ HT en prestation de services et 176 200€ HT pour une activité de vente de marchandises, vous avez une bonne marge pour débuter votre activité tranquillement. Vous pouvez vous faire accompagner par de nombreux organismes notamment le site autoentrepreneur.urssaf.fr pour vous aider dans vos démarches administratives. 

Plus tard, vous pourrez évoluer vers un autre régime si votre entreprise prend du galon. C’est tout ce que l’on vous souhaite ! 

comment recruter un formateur

Comment recruter un formateur ?

Vous êtes un particulier, un organisme de formation ou une entreprise privée ? Vous cherchez le prochain formateur talentueux qui boostera vos connaissances et vos

Lire Plus »