Quel type de formateur êtes-vous vraiment ?

quel type de formateur êtes vous

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimez transmettre vos connaissances et créer du contenu pour votre formation ? Vos compétences et votre pédagogie font-elles de vous un « bon formateur » ? À proprement parler, il n’y a pas de bon ou de mauvais formateur (sauf ceux qui ont cette référence !). Tâchons de déterminer ensemble à travers cet article quel type de formateur vous êtes, et de faire un petit zoom sur ce métier de plus en plus répandu. 

Comment devenir formateur indépendant ?

Le métier de formateur, ça s’apprend !

Commençons par les bases : qu’est-ce que le métier de formateur ? Devenir formateur, c’est savoir créer un contenu de formation au plus près des besoins de ses prospects et clients. C’est étudier le marché de la formation pour trouver une faille, et faire de cette faille un contenu pédagogique brillant, humain et novateur. Offrir à la cible son savoir-faire pour lui de s’épanouir et d’évoluer dans sa vie professionnelle. Créer et animer des cycles de formation, pour le secteur privé ou public, en adaptant à chaque fois son discours en fonction de la cible. Car en parlant de cible, on parle avant tout d’êtres humains, qui remettent leur confiance (et leur argent) entre les mains du formateur, et attendent de leur formation une évolution et une confiance (re)gagnée.

Préparer ses formations en fonction des participants

La décision est prise, vous vouleAvant de donner vos premiers cours, vous devez vous demander quel type de formateur vous souhaitez être. Vous devez vous préparer en déterminant quels outils utiliser pour votre formation, quelle méthode de travail appliquer pour bien former.

À vous de choisir vos techniques d’apprentissage avec les options d’animation, de jeu et les supports pédagogiques qui captiveront vos stagiaires ou plutôt vos apprenants. Il s’agit ici, de proposer des activités de groupe ou individuelles qui intéressent suffisamment les participants. Pour bien prévoir vos cours de formateurs, vous pouvez effectuer une analyse de vos apprenants pour bien déterminer leurs besoins et leur offrir l’assurance d’une formation qualitative.

Se faire accompagner pour devenir formateur indépendant

Chez Doceo Formation, trois cycles de formation sont proposés pour devenir formateur indépendant ou pour vous perfectionner dans ce métier, si c’est déjà le vôtre. La FormaFactory vous accompagne à travers un contenu ciblé et complet, qui vous permettra de créer non seulement votre formation mais également votre statut de formateur indépendant. En vous offrant une visibilité, une valorisation de vos compétences et un accompagnement personnalisé, Doceo Formation vous aide à vous envoler vers la voie de la formation en freelance ! 

 

Savoir s’adapter en tant que formateur de formation 

Le secteur de la formation, un domaine prometteur

En France, savez-vous combien représente le marché de la formation ? Asseyez-vous bien. Environ 32 milliards d’euros sont dépensés chaque année, dont 40% sont générés par des formations professionnelles. Toutefois, cela n’a rien de surprenant. En effet, de plus en plus de personnes souhaitent évoluer dans leur carrière professionnelle, apprendre de nouvelles choses et développer de nouvelles compétences. L’employabilité est mise est avant, et former ses employés et collaborateurs est de plus en plus fréquent au sein des entreprises. 

Avec une forte accélération de la digitalisation du secteur de la formation depuis la crise sanitaire, se former en ligne devient de plus en plus facile. Le digital learning (ou formation en ligne) est un secteur en pleine explosion. 

S’adapter au digital learning, c’est facile !

Comme nous le disions précédemment, les cours en ligne deviennent LA référence en matière d’apprentissage. Question sanitaire mais également raison pratique, le digital learning prend de plus en plus de place sur le marché de la formation. Si vous êtes formateur indépendant, il est judicieux de s’adapter à tous ces changements. Voici quelques idées pour mettre en place des cours en ligne efficaces et qui sauront capter l’attention de vos apprenants 

  • Créer des vidéos : pas besoin d’être Spielberg pour créer un contenu vidéo passionnant, il vous suffit d’être vous-même ! Partagez votre expérience, diversifiez vos sujets et ajoutez quelques éléments novateurs à vos cours ; vos élèves ne seront pas déçus.
  • Enregistrer un podcast : ultra tendance, cette manière d’apprendre est en plein essor chez les jeunes. Pourquoi ne pas enregistrer un podcast sur le thème de votre formation ? Des tas de plateformes sont prêtes à accueillir votre savoir-faire. 
  • Dynamiser son contenu : transmettez vos connaissances en les faisant bouger ! Utilisez des PowerPoint, écrivez une newsletter, créez des quiz… Vos élèves seront accros à vos cours bien plus qu’avant !

Être formateur, c’est aussi savoir se réinventer. Alors n’hésitez pas à utiliser ces techniques novatrices pour faire bouger le domaine de la formation ! Vos clients/apprenants n’en seront que plus reconnaissants et fidèles. 

Les différents types de statuts sociaux pour être formateur

Le formateur salarié

Être formateur indépendant est une perspective qui vous effraie et vous ne vous sentez pas encore prêt(e) pour cette aventure ? Vous pouvez commencer par être formateur salarié au sein d’une entreprise ou d’un organisme ! Cela vous permettra la stabilité de l’emploi, un revenu fixe tous les mois et un certain confort dans le fait de ne pas avoir à trouver ses clients, etc. Vous pouvez par exemple devenir formateur en CFA, qui est un poste accessible sans concours. En justifiant d’un diplôme équivalent à ceux visés par les apprentis du CFA et d’au moins 2 années d’exercice au sein d’une même profession sur les 10 dernières années, vous pourrez entrer dans un CFA en tant que formateur et transmettre vos compétences aux plus jeunes. 

Le formateur indépendant

Si l’aventure en freelance ne vous fait pas peur, alors le métier de formateur indépendant est fait pour vous. Vos propres cours, vos tarifs et vos horaires, ainsi que vos clients, tout cela dépendra d’une seule et unique personne : vous-même ! Vous tiendrez les rênes de votre entreprise en totale autonomie, dans le respect des clients et des principes du formateur. Exercer en tant qu’indépendant vous confère une grande liberté, aussi bien dans la pratique de vos cours (distance/présentiel) que dans le contenu. Vous pourrez également bénéficier d’une tarification supérieure à celle d’un salarié en entreprise, car vous ne serez pas dépendant du prix du marché. 

Le formateur en portage salarial 

C’est probablement le statut le plus utilisé dans le domaine de la formation. Il permet de travailler à son compte en bénéficiant des mêmes avantages que le formateur indépendant, mais en disposant du statut de salarié. C’est un peu comme avoir le beurre et l’argent du beurre… Avec un contrat en plus. C’est la société de portage qui s’occupera de signer les contrats et facturer les clients, en vous assurant et vous protégeant tel un employeur. Votre salaire sera calculé sur la base du montant fixe des honoraires calculés, moins les frais de gestion de la société de portage (que l’on appelle « commission ») ainsi que les charges sociales versées à l’État.