Quel organisme de formation choisir pour devenir formateur ?

quel organisme de formation choisir

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le métier de formateur est un métier extrêmement polyvalent qui requiert de nombreuses compétences. Les formateurs transmettent des savoirs théoriques, techniques et pratiques à des publics variés. Ils doivent donc non seulement maîtriser leur domaine à la perfection, mais aussi partager leurs connaissances, se montrer pédagogues, préparer une formation adaptée, communiquer facilement devant leur public, etc. Sans compter les nombreuses tâches administratives et commerciales annexes qui se grefferont à leur activité s’ils décident de se lancer à leur compte !

Bonne nouvelle, vous pouvez intégrer un organisme de formation pour vous préparer au métier de formateur ! Différents organismes existent, selon vos attentes, vos besoins et votre projet ! Doceo Formation fait le point avec vous !

La voie universitaire pour devenir formateur

Les futurs formateurs peuvent décider de se tourner vers l’université pour suivre une formation spécialisée et obtenir leur diplôme de formateur ! Plusieurs options s’offrent à vous.

Les licences professionnelles

Plusieurs licences et différents parcours sont accessibles avec un bac +2 (deux années de licence, un DUT ou un BTS). Elles se déroulent sur un an et permettent la délivrance d’un diplôme de Licence (bac +3). Ces licences sont généralement disponibles en alternance pour ceux qui le souhaitent, vous suivrez donc votre formation à la fois à l’université et sur le terrain, en entreprise. Quelques exemples :

  • Licence pro “Métiers du conseil et de la formation des adultes”, avec, par exemple, un cursus “Gestion et accompagnement des parcours professionnels et personnels dans les organisations”.
  • Licence pro “Métiers de la GRH (gestion des ressources humaines)”, parcours “Formations, compétences et emplois” ou encore “Assistant”. Au sein de ces formations vous pouvez vous spécialiser en “Ingénierie, conseil et animation de formation” ou “Formateur en milieu professionnel”. 
  • Licence pro “Intervention sociale”, spécialité “Métiers de la formation de base et de l’insertion des adultes”.

Les masters professionnels

Ceux qui le souhaitent peuvent poursuivre en master pro. Encore une fois, plusieurs formations sont disponibles ! Vous pouvez vous diriger vers un master “Sciences de l’éducation et de la formation”, un master “Enseignement, apprentissage et formation” (EAF) ou encore “Formation, emploi et compétences” (FEC). Ces masters se déroulent généralement sur deux ans et vous permettent de réaliser des stages en milieu professionnel.

Certains organismes comme le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) ou l’AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) délivrent eux aussi des masters professionnels dans ce domaine.

Choisir la voie universitaire peut donc être une bonne solution pour ceux d’entre vous qui ont du temps. Vous vous engagerez dans une formation d’au moins un an pour les licences, ou de trois ans si vous souhaitez poursuivre en master. Ces formations vous permettront d’acquérir de solides connaissances théoriques, divers outils pédagogiques, et d’effectuer des stages en milieu professionnel pour acquérir des compétences pratiques. 

Toutefois, cette voie est plus adaptée aux futurs formateurs salariés. Si vous souhaitez devenir formateur indépendant, nous vous conseillons de vous orienter vers les alternatives suivantes !

Les organismes vous préparant au Titre Professionnel de Formateur Professionnel d’Adultes (FPA)

Plusieurs organismes de formations vous permettent d’obtenir un Titre Professionnel de Formateur Professionnel d’Adultes (FPA). Le Titre Professionnel de FPA est une certification de Niveau 5, c’est-à-dire qu’il équivaut à un bac +2 (DUT ou BTS), délivrée par le ministère du Travail. Il est composé en réalité de deux certificats de compétences :

  • CCP 1, “Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques”
  • CCP 2, “Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants”

Rapide et efficace, c’est la voie à privilégier si vous souhaitez devenir formateur indépendant. La durée des formations qui préparent à l’examen d’obtention de cette certification dépend des organismes de formation. Certains centres proposent une formation générale qui s’étale sur plusieurs mois, mais d’autres s’adaptent aux profils des candidats en proposant des formules plus ou moins courtes selon leur niveau d’expérience. Les formateurs professionnels qui s’y inscrivent peuvent donc bénéficier d’une formation de quelques jours seulement avant de passer l’examen !

Selon l’organisme de formation, il est aussi possible de réaliser des stages en entreprise pendant votre préparation à l’obtention de ce certificat. Là encore, la durée du stage varie selon l’organisme, il peut aller de quelques semaines à plusieurs mois !

Les formations préparant à cette certification sont donc très flexibles ! Autre avantage, le Titre Professionnel de Formateur Professionnel d’Adultes ainsi que la plupart des organismes qui vous permettent de le préparer sont éligibles au CPF, le compte professionnel de formation. 

Les organismes de formation en ligne

Sachez qu’aucun diplôme ou certificat n’est requis pour devenir formateur professionnel. Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans l’obtention d’un diplôme ou autre titre, vous pouvez donc tout simplement suivre des cours en ligne ! Ces plate-formes ne vous délivreront aucun diplôme, mais vous apporteront toutes les connaissances nécessaires à l’exercice de votre métier ! Vous obtiendrez tout de même un certificat à l’issue de certains parcours.

De multiples organismes, dont Doceo Formation, vous proposent ce type de service. Vous suivrez généralement des formations en e-learning où vous pourrez apprendre à votre rythme. Le principal avantage ici, c’est que vous pouvez véritablement cibler une compétence ou un aspect particulier du métier de formateur. 

Si vous souhaitez travailler votre pédagogie et votre communication verbale ou gestuelle pour améliorer la qualité de votre prestation, c’est possible ! Si vos élèves sont extrêmement satisfaits de votre formation, mais que vous vous sentez légèrement dépassé d’un point de vue administratif, nous avons la solution ! Vous pouvez suivre des cours spécifiques à la gestion administrative de votre offre de formation. 

Pourquoi suivre un programme complet alors que vous maîtrisez déjà à la perfection certains domaines ? Ce type d’organisation offre donc une très grande liberté, et certaines sont aussi éligibles au CPF !

Conclusion : quel organisme de formation choisir ?

Le choix de votre organisme de formation pour devenir formateur dépend finalement de votre profil, de votre projet professionnel et de vos objectifs !

Vous aspirez à devenir formateur salarié dans de grands organismes, par exemple ? Privilégiez peut-être la traditionnelle université et ses formations longues, qui mènent à l’obtention d’un diplôme.

Vous vous destinez plutôt au métier de formateur indépendant ? Les formations professionnelles, aboutissant ou non à l’obtention du Titre Professionnel de Formateur Professionnel d’Adultes, conviendront parfaitement !

Le métier de formateur, c’est avant tout la liberté ; et cette liberté commence dès votre formation ! Alors n’hésitez pas à choisir celle qui vous corresponds vraiment, en présentiel ou à distance. Et pour les futurs formateurs freelances, nous espérons bientôt retrouver vos services sur le catalogue des freelances de Doceo Formation !