Quel métier choisir pour une reconversion professionnelle ?

quel métier choisir pour une reconversion professionnelle

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

« Choisis bien ton métier, car tu le feras à vie » : ce genre d’injonction en 2021, c’est fini ! Nous disposons aujourd’hui d’un large éventail de choix pour démarrer de nouveaux projets professionnels. Alors pourquoi ne pas en profiter pour choisir un nouveau métier et démarrer une nouvelle vie ? 

La reconversion professionnelle n’a pas d’âge !

Choisir son métier n’est pas réservé aux « jeunes »

On a tendance à penser, à tort, que choisir son métier est un luxe réservé aux « jeunes », c’est-à-dire aux moins de 30 ans, qui terminent leurs études et débutent leur vie professionnelle. C’est une erreur : se reconvertir est un choix que tout le monde peut faire, s’il ou elle en ressent la nécessité. L’importance de choisir un travail qui nous ressemble et dans lequel on laisse s’exprimer nos connaissances, n’a pas d’âge.

En mettant un terme aux idées reçues, vous verrez que la réorientation professionnelle n’a ni âge ni sexe, et qu’elle est accessible à un grand nombre de personnes : à condition de le vouloir vraiment !

Miser sur ses compétences professionnelles

L’avantage d’avoir un passé professionnel derrière vous, c’est qu’il peut vous servir pour votre futur : vos expériences sont une richesse très précieuse. Chaque année passée dans une entreprise vous a forcément apporté un certain bagage professionnel ; chaque formation effectuée vous a offert des compétences ; et chaque expérience vous a enrichi professionnellement et peut-être même personnellement. C’est à vous maintenant de vous servir de ces compétences à bon escient : en misant sur vos acquis, vous créerez votre chemin vers une nouvelle vie. Pour réussir vos activités professionnelles ne restez pas bloqué dans un secteur, osez l’aventure ! 

Faire un test pour trouver sa reconversion professionnelle

Se poser les bonnes questions

Avant de se lancer dans une reconversion professionnelle, il est indispensable de se poser les bonnes questions : 

  • Quels sont vos points forts ?
  • Qu’est-ce que vous attendez d’une réorientation professionnelle ?
  • Vers quel secteur désirez-vous vous tourner ? Est-ce que ce marché est en crise ?
  • Souhaitez-vous suivre une formation avant de vous reconvertir ?

Êtes-vous prêt(e) à changer de vie ?

Si vous parvenez à répondre à toutes ces questions, prenez une feuille et notez les réponses. Elles vous aideront à tracer votre nouveau guide de route.

Vous pouvez également demander de l’aide à votre entourage : vos anciens collègues sauront sûrement mettre en lumière vos compétences professionnelles ; votre entourage amical et familial saura aussi énumérer vos qualités personnelles ! Tout conseil extérieur sera bon à prendre. Toutefois, écoutez surtout votre propre intuition : vous seul(e) savez ce qui est bon pour vous.

En route vers un changement de vie !

Une fois que vous aurez avancé dans le bilan de vos compétences et la création de votre futur projet, il vous faudra identifier vos envies : qu’est-ce qui ne vous plaît pas dans votre métier actuel ? Quel est votre objectif de vie ? Quel métier serait fait pour vous ?

Ces questions sont une étape obligatoire dans votre transition vers un nouvel emploi. Si vous êtes actuellement en CDI, parlez-en avec votre employeur : il vous orientera peut-être vers un bilan de compétences qui vous permettra d’y voir plus clair. 

Reconversion professionnelle : quel métier choisir ?

Le choix du métier : une étape clé

C’est sûrement la partie la plus épineuse d’une reconversion professionnelle : le choix de votre futur métier. Toutefois, si vous prenez le temps nécessaire à la construction de votre nouveau projet, vous saurez trouver les réponses à vos questions. 

Vous aurez peut-être besoin d’un coup de main si vous hésitez entre deux secteurs ou plusieurs jobs : n’hésitez pas à faire appel à Pôle Emploi. Vous pourrez prendre un rendez-vous avec un conseiller qui saura vous aider. Leur service Activ’Projet dispose d’un bon nombre d’ateliers qui vous apprendront à mettre en valeur vos points forts et à faire le tri dans toutes les questions que vous vous posez / et qui vous aideront à définir votre projet.

Faire un bilan sur son CV

Le CV est souvent une mine d’or dans laquelle il est intéressant d’aller creuser. Chacune de vos précédentes expériences professionnelles vous a apporté quelque chose qui vous resservira dans votre futur métier. Si vous voulez vous réorienter dans le même secteur, cela saura d’autant plus simple : votre CV sera un appui solide pour proposer votre candidature auprès de votre prochain employeur. 

Dépoussiérez-le, faites-le briller ! N’hésitez pas à mettre en avant vos compétences et vos différentes expériences. Faire un bilan de son CV avant une reconversion professionnelle est un bon réflexe, et cela permet également de prendre le temps de se féliciter pour la carrière que l’on a menée. Du baume au cœur et un bilan sur vos compétences, voilà une étape qui fait du bien !

Suivre une formation pour sa reconversion professionnelle

Le bilan de compétences : le nerf de la guerre

Comme nous l’avons évoqué précédemment, faire un point sur votre carrière est primordial. Si vous êtes toujours en poste, vous pouvez demander à votre employeur de vous aider à financer un bilan de compétences. Une fois son accord donné, votre employeur devra vous fournir une convention qui sera conclue entre vous, votre employeur et l’organisme prestataire du bilan de compétences. Si votre entreprise dispose d’un service DRH (Direction des Ressources Humaines), vous pouvez vous adresser directement à lui pour demander conseil. Sinon, voir directement avec votre employeur sera la meilleure solution. 

Trouver de l’aide auprès de Pôle Emploi

Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez également vous tourner vers Pôle Emploi : avec le CEP (le Conseil en Évolution Professionnelle), vous bénéficiez d’un accompagnement gratuit dans la construction de votre projet professionnel de reconversion. Bon à savoir : depuis le 1er novembre 2019, un employé peut démissionner et bénéficier des allocations chômage, si son projet de réorientation est clairement défini.

Vous pouvez également demander à suivre une formation : le CPF (Compte Personnel de Formation) est là pour financer une partie de votre programme d’apprentissage.

Une idée de reconversion professionnelle

Le métier de formateur

Si vous avez entre 15 et 20 ans d’expérience dans un métier en particulier, Doceo Formation peut vous accompagner dans votre reconversion professionnelle avec comme but : devenir formateur ou formatrice ! Vous pourrez transmettre votre expérience professionnelle et partager vos compétences avec vos propres apprenants. Si vous vous sentez l’âme d’un enseignant, le métier de formateur peut être une bonne option de réorientation ! En exerçant en freelance, vous deviendrez votre propre boss et pourrez créer votre entreprise. Brillant comme projet d’avenir, n’est-ce pas ? Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

comment recruter un formateur

Comment recruter un formateur ?

Vous êtes un particulier, un organisme de formation ou une entreprise privée ? Vous cherchez le prochain formateur talentueux qui boostera vos connaissances et vos

Lire Plus »