Que veut dire « reconversion professionnelle » et comment s’y prendre ?

que veut dire reconversion professionnelle

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La reconversion professionnelle fait de plus en plus parler d’elle en France. Nous avons certainement tous déjà entendu quelqu’un plaisanter à moitié en disant qu’il rêvait de quitter son poste d’employé de bureau en ville pour ouvrir une maison d’hôtes ou un petit commerce à la campagne. Cette personne, c’était peut-être vous-même !

D’après une étude réalisée en 2019 par nouvelleviepro.fr, près de 9 français sur 10 souhaitaient se reconvertir : 38% avaient déjà sauté le pas ou étaient en pleine reconversion et 55% réfléchissaient à changer de carrière.  

Vous vous en doutez, l’exemple de l’employé de bureau qui quitte tout pour partir à la campagne est en réalité très cliché. Les reconversions professionnelles peuvent prendre des formes multiples et la France offre de nombreux dispositifs d’accompagnement aux actifs qui souhaitent changer de cap. 

Alors concrètement, que veut dire « reconversion professionnelle », et comment ça marche ?

La reconversion professionnelle, qu’est-ce que c’est ?

La reconversion professionnelle consiste tout simplement à changer de métier ou de statut professionnel. Elle peut donc être menée au sein de la même entreprise ou bien constituer un changement radical qui impactera aussi votre vie personnelle. 

Pourquoi se reconvertir ?

Les reconversions professionnelles peuvent être motivées par différentes raisons.. Elles surviennent parfois par nécessité, lorsqu’un secteur professionnel ne recrute pas assez, voire lorsqu’un métier disparaît. Auquel cas, les personnes concernées n’ont d’autre solution que de se reconvertir.

Ou bien, dans la plupart des cas, elles découlent surtout d’un désir profond de changement. Ce désir peut venir tout simplement d’un besoin de renouveau, d’un sentiment d’avoir finalement fait le tour de son métier, de la volonté de vivre de sa passion… 

Il n’est pas rare pour les jeunes de choisir une voie un peu au hasard, parfois par défaut. Mais au fil du temps, avec l’expérience personnelle et professionnelle, nous apprenons à mieux nous connaître, à cerner nos désirs, nos ambitions et nos compétences. Et certains d’entre nous finissent par trouver leur voie à 30, 40 ou même 50 ans. Alors, pourquoi ne pas se lancer ?

À quel âge envisager une reconversion professionnelle ?

Se reconvertir professionnellement reste une initiative personnelle répondant à un besoin ou une envie, il n’y a donc pas d’âge pour la réaliser

Il arrive même parfois que des étudiants fraîchement diplômés se reconvertissent parce qu’ils ne trouvent pas leur place sur le marché du travail, ou parce que leur nouveau métier ne correspond pas à leurs attentes. 

D’autres attendront d’être à mi-parcours pour vouloir changer d’horizon ; et certains même ne se lanceront qu’à l’approche de la retraite -envie de changer d’air et de quitter la ville pour enfin se reposer ; ou tout simplement avoir une activité moins stressante et plus plaisante pour leurs dernières années de labeur…

L’âge n’a absolument aucune importance quand il s’agit de reconversion professionnelle. Ce qui compte, c’est le projet et la motivation.

Se reconvertir professionnellement : les étapes à suivre

Bien réfléchir à sa reconversion professionnelle

Se reconvertir professionnellement est un projet qui peut être long, parfois coûteux, et qu’il ne faut donc pas prendre à la légère. Prenez le temps de bien examiner votre nouveau projet professionnel. Réfléchissez aux métiers qui vous intéressent et étudiez le marché de l’emploi dans ces domaines. Si vous souhaitez vous lancer en freelance, tentez d’évaluer la demande et la concurrence

Adaptez votre projet au marché, rien ne sert de tout quitter pour commencer une carrière dans un domaine dans lequel vous ne trouverez finalement pas de travail.

Réaliser un bilan de compétences

Réaliser un bilan de compétences est très important dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle. 

Vous avez très certainement acquis des compétences au cours de votre vie professionnelle qui vous serviront dans votre nouveau projet. Il est donc capital de faire le point sur vos connaissances et vos lacunes

Il est parfois possible de procéder à une Validation d’Acquis de l’Expérience (VAE). Vous obtenez ainsi un diplôme valorisant les compétences que vous avez acquises au cours de votre expérience professionnelle, au même titre que si vous aviez suivi une formation.

Au contraire, si vous devez acquérir de nouvelles compétences pour la bonne réalisation de votre projet professionnel, votre conseiller vous orientera vers des formations adaptées à l’issue de votre bilan de compétences.

Se former

Pour mener à bien votre reconversion professionnelle, il s’avérera certainement nécessaire de suivre des formations adaptées. Vous pouvez suivre une formation courte, centrée sur l’apprentissage d’une compétence en particulier, ou bien une formation plus longue, qui vous apprendra un métier.

Le gouvernement a mis en place un Conseil en Évolution Professionnelle. Ce dispositif gratuit vous permet de faire le point sur votre parcours et de voir les démarches qui s’offrent à vous. Vous pouvez aussi vous renseigner par vous-même, sur Internet par exemple, et vous rapprocher d’un organisme de formation. 

Comment financer sa reconversion professionnelle ?

De nombreux dispositifs ont été mis en place pour permettre une reconversion professionnelle. Pensez notamment à vérifier votre Compte Personnel de Formation (CPF), si vous êtes salarié. Ce compte est crédité de 24 heures de formation gratuite par année de travail, cumulables jusqu’à 120 heures.

Les demandeurs d’emploi peuvent, quant à eux, toucher l’Allocation chômage d’aide au retour à l’emploi (ARE) pendant la durée de la formation.

Le métier de formateur pour une reconversion professionnelle ?

Si vous souhaitez vous lancer dans une reconversion professionnelle, le métier de formateur peut être une option très intéressante. Chaque métier, chaque compétence, et chaque aptitude se doivent d’être enseignés et transmis, et vous-même pouvez transmettre les vôtres. Si vous aimez partager vos connaissances, devenir formateur peut donc être une très bonne idée de reconversion professionnelle.

Dans ce cas-là, n’hésitez pas à contacter notre ProFactory. Doceo Formation vous proposera ainsi un bilan de compétences et une formation adaptée. Nous offrons l’opportunité de participer à trois différents cycles de formation pour les futurs formateurs :

« Devenir formateur et pédagogue »
« Formateur 2.0 et indépendant »
« Accompagnement à l’obtention d’une certification Qualité »

Doceo Formation vous accompagnera tout au long de cette transition, et par la suite en promouvant, notamment, votre profil auprès de notre réseau. Alors, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

Quel que soit votre projet, Doceo Formation vous souhaite bonne chance dans votre parcours de reconversion professionnelle !