Devenir formateur dans le secteur social, zoom sur le métier !

comment devenir formateur dans le social

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimez le contact humain et souhaitez aider les gens dans leur vie quotidienne ? Évoluez à leurs côtés en devenant formateur dans le social ! À travers cet article, nous décryptons le métier de formateur dans le secteur social, son rôle vis-à-vis de ses apprenants, et son rapport à l’humain. 

Comment devenir formateur dans le social ?

Formateur indépendant dans le secteur social : le choix de la liberté 

Si vous avez à votre actif un minimum de 15 années de carrière dans le domaine du social, si vous souhaitez transmettre vos compétences et partager vos valeurs avec des personnes qui souhaitent exercer dans ce même secteur, nous avons la solution. Doceo Formation vous accompagne dans vos démarches pour devenir formateur indépendant ! En intégrant le programme FormaFactory, vous pourrez également approfondir vos connaissances et créer du lien : car le social, c’est aussi et surtout ça !

Se former avant de former, c’est la base. C’est pourquoi, Doceo Formation a créé différents cycles d’apprentissage adaptés à toutes et tous qui vous permettront d’obtenir une certification de qualité. Vous pourrez alors exercer votre activité de formateur indépendant : à vous la liberté ! Créer vos propres cours, définir vos formations, choisir votre lieu d’apprentissage et vos horaires : on vous le dit, c’est choisir d’être libre. En optant pour cet accompagnement, vous serez entouré de personnes qualifiées et à l’écoute, prêtes à répondre à vos questions et à vous aider dans le processus de création de votre propre entreprise. En avant toute, pour vos nouveaux projets professionnels !

Se former en IRTS

Vous pouvez choisir de passer par un IRTS pour effectuer votre formation de formateur dans le social. Un IRTS (Institut Régional du Travail Social) a pour mission de former les candidats à divers métiers du secteur social et médico-social, par exemple :

  • Éducateur spécialisé ;
  • Assistant de service social ;
  • Accompagnateur éducatif et social ;
  • Assistante maternelle ;
  • Conseiller en insertion sociale et professionnelle.

Vous pourrez devenir notamment formateur de terrain en travail social, en suivant une formation sur un ou deux ans. Vous devez toutefois être titulaire d’un diplôme d’État de niveau bac +2 relevant du secteur social, et justifier de 3 années d’expérience dans la profession correspondant au diplôme de référence. 

Si vous avez une expérience professionnelle dans le milieu du social mais ne justifiez pas d’un diplôme d’État, vous pourrez éventuellement passer une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) afin d’obtenir le diplôme visé par un examen de vos connaissances.

 

Formateur dans le secteur social : trouver sa voie

Formateur dans le social : pour qui ?

Selon les chiffres de l’ONISEP (en 2020), le secteur social représente 1,2 millions de salariés, dont 220 000 exerçant auprès de personnes âgées, et un tiers travaillant dans des établissements dédiés à l’accueil des personnes en situation de handicap. 

Obtenir le statut de formateur dans le social, c’est choisir de construire sa carrière autour et pour l’humain, trouver des solutions à ses problèmes, évoluer à ses côtés, apprendre et lui apprendre ce dont il a besoin pour évoluer de la meilleure façon possible. C’est travailler autant avec des individus valides que des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des enfants, des parents, des personnes seules.

C’est, en quelque sorte, s’ouvrir au monde, pour le rendre meilleur chaque jour.  

Social ou médico-social, à vous de choisir

Comment choisir entre social et médico-social ? Les deux forment un seul et même secteur, qui se définit en fonction des missions remplies et des personnes touchées. Si vous souhaitez créer une formation dans le social ou le médico-social, il faudra qu’elle concerne : les personnes en situation de handicap, les personnes en difficulté, les personnes âgées, et/ou la petite enfance. Votre objectif global doit être d’améliorer la qualité de vie de ces personnes, d’un point de vue social, éducatif, sanitaire, personnel et environnemental. 

L’actualité sociale et politique tend vers une mutualisation des compétences sociales et médico-sociales dans l’intérêt collectif. Autant essayer d’élargir dès maintenant votre formation au maximum, quitte à porter plusieurs casquettes ! De plus, en diversifiant votre offre de contenu, vous pourrez toucher un public plus vaste, intéresser plus de prospects, et obtenir plus de clients. 

Créer une formation dans le secteur social, un vrai challenge

Valeurs professionnelles, valeurs humaines

Que vous choisissiez d’évoluer vers la formation en secteur social ou bien médico-social, vous devrez faire preuve d’engagement en termes de valeurs professionnelles, mais aussi de valeurs humaines. Empathie, écoute, disponibilité… Si vous disposez déjà de toutes ces valeurs et que vos compétences professionnelles tendent à créer une belle formation, alors vous avez le terreau essentiel pour vous lancer à votre compte !

En tant que formateur, et ce dans n’importe quel domaine, vous devrez faire preuve de pédagogie afin de comprendre les besoins de vos apprenants. Dans le secteur social, ce trait psychologique sera d’autant plus important ! Si vous n’avez pas besoin d’être un grand sociologue pour comprendre l’humain, vous devrez en revanche être un nez fin en terme pédagogique, afin de répondre au mieux à la demande de vos clients.

L’humain au cœur du projet de formation

Lorsque vous aurez effectué les démarches auprès des organisations telles que la DIRECCTE et de la DRTEFP pour créer votre propre organisme de formation, vous pourrez commencer à bûcher sur le sujet de vos cours. C’est alors que vous devrez puiser en vous tout ce que vous avez appris durant vos années d’expérience pour créer le meilleur des contenus de formation. Ce qui fera la différence avec vos concurrents sur le marché du développement des compétences, c’est le côté humain que vous mettrez dans votre formation ! Mettez-vous à la place de vos clients, cherchez à comprendre ce qu’ils attendent, soyez pédagogue, empathique… Toutes vos qualités personnelles feront la différence sur le terrain professionnel. 

Pour conclure, rappelons que devenir formateur dans le secteur du social, c’est faire preuve de nombreuses qualités humaines afin de cerner au mieux les attentes de ses clients. Plusieurs parcours sont possibles, à vous de choisir celui dans lequel vous vous épanouirez afin de faire profiter à vos apprenants de toutes vos compétences.