Les outils pour connaître son organisme de formation

connaître son organisme de formation

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous souhaitez passer une certification professionnelle et voulez la faire financer ? Vous êtes vous-même un organisme de formation et vous souhaitez obtenir son agrément ? Nous vous donnons les clés pour connaître votre OPCO et faire agréer votre organisme de formation !

Comment connaître son organisme de formation ?

Passer par un formateur indépendant pour sa formation 

Avant de vous fournir les outils pour connaître votre organisme de formation, laissez-nous vous parler du métier de formateur indépendant. Avec Doceo Formation, vous pouvez devenir formateur en freelance très facilement. Si vous justifiez de 15 ans d’activité professionnelle dans un métier, et que vous souhaitez transmettre vos compétences et votre passion pour votre profession, c’est possible ! Nous proposons la formule FormaFactory et ses 3 cycles de formation pour devenir formateur indépendant. Partager votre savoir-faire et mettre en valeur votre domaine de compétences tout en créant un contenu qui vous ressemble, et vous écouter et vous entourer d’une équipe de professionnels, c’est le credo de Doceo Formation.

Si vous êtes du côté de l’apprenant, et que vous ne souhaitez pas passer par un organisme de formation mais par un freelance, sachez que le formateur indépendant saura s’adapter à vos besoins et répondre au mieux à votre demande de formation. Étant seul gérant, il mettra en valeur votre potentiel et vous fournira un contenu de qualité. Vous bénéficierez alors d’un accompagnement un peu plus personnalisé, et donc peut-être d’un apprentissage plus intense et/ou plus rapide ! 

Connaître son OPCO

Afin de connaître l’OPCO (Opérateur de Compétences) correspondant à votre entreprise, vous pouvez d’abord le demander à votre employeur. En effet, chaque employeur cotise pour un OPCO dont le code IDCC (Identifiant de la Convention Collective) est normalement inscrit sur votre bulletin de salaire. Si vous ne connaissez pas votre OPCO, utilisez ce code, puis rendez-vous sur le site web du ministère du Travail. Lorsque vous aurez trouvé votre OPCO, vous aurez trouvé votre organisme de formation. 

Bon à savoir : l’article L6351-7-1 du Code du travail stipule clairement que la liste des organismes de formations doit être à jour et publique. Cette mise à jour est même journalière ! En vous rendant sur le site du ministère du Travail, vous n’avez donc (théoriquement) aucune chance de vous tromper en consultant la liste des OPCO.

Comment faire financer sa formation professionnelle ?

Le CPF, Compte Personnel de Formation

Le CPF, Compte Personnel de Formation, est le descendant direct du DIF, le Droit Individuel à la Formation. Entré en vigueur suite à la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le CPF permet à toute personne active, dès son entrée dans le monde du travail, d’acquérir des droits à la formation qui seront utilisables tout au long de sa vie professionnelle. Concrètement, dès que vous travaillez, de l’argent est placé sur un compte virtuel. Cet argent servira uniquement à financer une formation, dans le but de développer vos compétences, et de favoriser votre employabilité ainsi votre valeur professionnelle au sein d’une entreprise. Si le solde de votre CPF n’est pas suffisant pour financer la totalité de votre formation professionnelle, vous pouvez demander un abondement auprès d’un OPCO. 

OPCO, 11 Opérateurs de Compétences

On compte désormais 11 OPCO, anciennement appelés OPCA (Organismes Paritaires Collectifs Agréés), qui étaient au nombre de 20. Les OPCO sont des organismes qui gèrent des CFA, des branches professionnelles mais aussi les formations en alternance. Le plan de développement de compétences ainsi que le conseil aux entreprises sont aussi de leur ressort ! Concrètement, vous pouvez vous adresser à eux afin de faire financer votre formation. Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, l’OPCO peut financer votre contrat selon un accord collectif. Pour une reconversion ou encore une promotion par l’alternance, la prise en charge s’effectue sous forme d’un montant forfaitaire, afin de couvrir les divers frais liés au transport et à l’hébergement. 

Les OPCO sont par ailleurs responsables de la qualité des contenus proposés par les organismes de formation ; c’est la raison pour laquelle ils ont créé Datadock, un catalogue référençant tous les organismes de formation répondant aux critères de qualité en vigueur. 

Faire agréer son organisme de formation 

Déclarer son activité auprès de la DIRECCTE

La DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) est un service de l’État, que l’on retrouve dans toutes les régions françaises. Afin de déclarer votre activité professionnelle en tant qu’organisme de formation auprès de la DIRECCTE, vous devez :

  • Remplir le bulletin de déclaration d’activité ;
  • Joindre une copie de votre SIREN ;
  • Fournir un extrait de votre casier judiciaire (en tant que dirigeant) ;
  • Joindre une copie de la première convention de formation professionnelle ;
  • Transcrire le programme détaillé de votre formation ;
  • Lister les personnes réalisant les différentes actions de formation.

Une fois les documents réunis et dûment complétés, vous pourrez envoyer votre déclaration d’activité à la préfecture rattachée au siège social de votre entreprise. La déclaration d’activité est obligatoire si vous souhaitez être reconnu en tant que qu’organisme de FPC (Formation Professionnelle Continue) et bénéficier des fonds de financements mutualisés

À noter : La déclaration à la DIRECCTE doit être envoyée dans un délai de 3 mois à compter de la signature de votre premier contrat de formation. 

Faire agréer son organisme d’activité privée de sécurité auprès du CNAPS 

Si vous souhaitez exercer une activité de prestataire de formation dans une activité privée de sécurité, vous devrez obligatoirement passer par le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité). Cette autorisation est valable durant 5 ans et renouvelable à la fin de cette période à condition de respecter les mesures du certificat de compétence professionnelle. Ce même certificat doit obligatoirement être délivré par un des organismes certificateurs accrédités par le COFRAC (Comité français d’accréditation). 

Votre établissement devra bien sûr être doté d’une déclaration d’activité auprès de la DIRECCTE et ainsi détenir la certification de compétence professionnelle. Idem si vous souhaitez obtenir la certification Top Qualité et les financements publics de la formation Qualiopi. Il vous faudra présenter tous les documents administratifs pour votre bilan auprès de l’organisme.