Comment réussir sa reconversion professionnelle et changer de métier ?

comment réussir sa reconversion professionnelle

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous avez envie de changer de métier, que faire ? Il est temps d’envisager un projet de reconversion professionnelle, pour vous offrir une nouvelle vie ! Quelle que soit votre situation, il est toujours possible de changer de métier à 30 ans comme de changer de métier à 50 ans. L’important : prendre le temps de réfléchir à sa nouvelle carrière. Vous pourrez alors établir un plan d’action solide, réaliste et qui vous correspond.

Découvrez à travers cet article comment réussir sa reconversion professionnelle et mettez toutes les chances de votre côté pour trouver votre bonheur.

Est-ce le moment de se lancer dans une reconversion professionnelle ?

Une envie de changer de métier est normale et peut intervenir à tout moment de la vie, et même plusieurs fois ! Certains vont changer de métier à 40 ans, s’épanouir dans un nouveau secteur d’activité… Puis à nouveau changer de métier à 45 ans, quand d’autres vont s’impliquer dans une même entreprise toute une vie. Il n’y a pas de règles, ni d’évolution de carrière type. Cependant, la tendance de ces dernières années montre une volonté de changement de plus en plus présente chez les Français.

Alors, y a-t-il un bon moment pour envisager une réorientation ? Oui ! Tout simplement celui où vous vous dites « je souhaite changer de métier ». En effet, il est important de vous écouter. Il y aura toujours une bonne raison de remettre à plus tard vos envies de changer de carrière. La réorientation représente un risque, un pas vers l’inconnu, qui peut faire peur.

Cependant, il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs d’accompagnement, notamment grâce à la réforme de la formation professionnelle, pour vous guider sur ce chemin passionnant afin de trouver votre voie. Alors la reconversion professionnelle à 40 ans comme à 60 ans, c’est possible… et c’est maintenant !

Construire son projet de reconversion professionnelle

Faire la liste des bonnes raisons

Dresser une liste des motivations qui vous conduisent à une reconversion professionnelle constitue une bonne base pour entamer les démarches. Vous pouvez par exemple vous demander :

  • Qu’est-ce qui vous rendrait vraiment heureux ?
  • Qu’est-ce qui ne vous convenait pas dans votre ancien métier ?
  • Dans quel secteur aimeriez-vous vous reconvertir ?
  • Quelles sont les options qui s’offrent à vous ?
  • Comment mettre à profit vos compétences ?

Vous pouvez également créer un tableau, dans lequel vous inscrirez d’une part les métiers que vous avez exercés, et dans une autre colonne, les compétences que vous y avez développées. Il vous offre l’occasion de constater vos progrès et vous apporte une confiance supplémentaire.

Coucher sur papier vos idées afin de prendre de la hauteur et réfléchir à votre future reconversion professionnelle est une étape qui peut être aussi utile qu’agréable. En listant les raisons qui vous poussent à quitter votre entreprise, vous mettrez déjà de l’énergie dans votre nouveau projet. Vous réunirez les bonnes conditions pour avancer sereinement et prendre un nouveau départ !

 

Analyser vos priorités

Le moment est venu de vous demander quelles sont vos priorités autant professionnelles que personnelles, car elles vont généralement de pair. On ne peut pas être heureux dans notre vie personnelle si notre travail nous mine le moral. En analysant vos priorités, vous pourrez définir les conditions idéales pour votre futur métier grâce à votre reconversion professionnelle. Être plus disponible pour vos enfants, vous rapprocher géographiquement de votre domicile ou exercer un métier dans la nature… N’hésitez pas à rassembler tout ce qui vous passe par la tête !

Plus vous réunissez d’informations, plus vous pourrez établir clairement votre « plan d’attaque » pour passer à l’action. C’est une des étapes grisantes de la reconversion professionnelle, car l’espace d’un instant, tout devient possible. Une nouvelle vie se dessine devant vous !

Vous pouvez par exemple réaliser des tests métier, pour déterminer quelle carrière ou secteur d’activité correspondrait à vos qualités professionnelles et à votre personnalité. Vous en trouverez plusieurs facilement sur internet en recherchant « changer de métier test gratuit » sur votre moteur de recherche. Attention, ces tests sont généralement là pour vous inspirer et vous donner des idées si vous ne savez pas vers quoi vous tourner. Vous n’êtes pas obligé de les prendre à la lettre !

Si vous êtes en manque d’inspiration et que vous avez l’impression d’être seul dans cette situation, pas de panique, c’est loin d’être le cas ! Une rapide recherche « Changer de métier à 50 ans forum » sur Google vous donner accès à de nombreux de témoignages de personnes dans la même situation que vous, plus ou moins avancées dans leur phase de reconversion professionnelle. Certains racontent leurs parcours, d’autres ont des conseils à donner… Bref, vous trouverez certainement de quoi vous rassurer, et peut-être même vous donner des idées !

L’ikigaï, ou comment trouver le métier de ses rêves

Connaissez-vous le concept de l’ikigaï ? Littéralement, il signifie « le fruit qui nous rend vivant ». C’est une méthode d’introspection qui permet de trouver, au fond de soi, notre raison d’être. Issu de la culture japonaise, l’ikigaï est représenté en Occident sous la forme d’un diagramme de Venn. Pour simplifier, ce schéma représente 4 valeurs (passion, vocation, mission, profession) qui se caractérisent par :

  • profession : ce pour quoi vous êtes payé ;
  • vocation : ce pour quoi vous êtes doué ;
  • passion : ce que vous aimez ;
  • mission :ce dont le monde a besoin.

En faisant la synthèse de ces valeurs, vous déterminerez le métier de vos rêves. Non, non, ceci n’est pas une plaisanterie ! C’est même un concept de plus en plus exploité à travers le monde. Nous aspirons tous à être heureux, pas vrai ? Alors, pourquoi pas vous ?

Passer à l’action

Faire un bilan de vos compétences

Avant de trouver le métier dans lequel vous pourrez vraiment vous épanouir, il est nécessaire de faire le point sur vos compétences : qu’avez-vous appris au cours des vingt dernières années ? Rafraîchissez votre mémoire et dressez la liste de tout ce que vous avez acquis en termes de connaissances professionnelles. Cette étude de cas vous aidera à faire les bons choix et à prendre la bonne décision pour votre changement de poste.

Vous pouvez également choisir de faire un bilan de compétences. Cela vous permettra d’identifier vos connaissances de déterminer vos possibilités et de mieux cerner vos motivations.

Dans le cadre du programme de formation pour changer de métier et devenir formateur indépendant, Doceo Formation propose un bilan de compétences. Si vous avez accumulé de l’expérience tout au long de votre parcours professionnel, l’une des options qui s’offre à vous est de décider de transmettre votre expertise en vous lançant dans la formation professionnelle. Devenir formateur freelance est une option qui vous intéresse ? N’hésitez pas à contacter nos équipes !

Faire le point sur votre situation par la VAE

Savoir de quoi on est capable pour aller de l’avant, on pourrait croire à une phrase de développement personnel… Pourtant ici, il est question de développement professionnel ! En validant vos acquis, vous serez apte à mieux vous présenter, gagner en assurance et monter un dossier en béton pour votre reconversion professionnelle. Pour cela, vous pouvez effectuer une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). La VAE concerne toute personne ayant au minimum 1 an d’expérience, quels que soient son âge, sa nationalité, ou encore son parcours professionnel. Elle est la preuve que l’on peut apprendre en dehors d’une formation professionnelle !

Après avoir visé une certification en particulier (et à condition d’avoir 1 an d’expérience au minimum), vous pourrez monter un dossier qui prouvera vos aptitudes à obtenir la certification en question. Cette certification peut être un diplôme, un passage dans un autre cursus à la fac ou bien encore une certification de qualification professionnelle.

 

Trouver le bon accompagnement

Voyager seul(e) mais bien accompagné(e), c’est le credo de la reconversion professionnelle. En trouvant le bon accompagnement, vous vous assurerez de ne pas vous disperser, vous gagnerez en temps et en sérénité.

Pôle Emploi, par exemple, dispose d’une multitude de solutions pour se réorienter professionnellement. Vous pourrez consulter un CEP (Conseiller en évolution professionnelle).

Son rôle est de vous accompagner gratuitement lors de rendez-vous, chaque mois, dans l’élaboration de votre projet de reconversion professionnelle. Il vous apportera ses connaissances du marché de l’emploi, des secteurs en tension avec de nombreux débouchés et des recruteurs. Il pourra également vous conseiller si vous souhaitez vous lancer dans la création d’entreprise pour devenir votre propre patron par exemple !

Dans un premier temps, vous exprimerez auprès de votre conseiller vos souhaits et vos doutes concernant votre projet. Ensuite, il fera le point sur votre carrière et vos réussites professionnelles afin de vous mettre en confiance et de changer votre regard sur votre parcours. Il vous aidera à vous poser les bonnes questions pour vous orienter vers un poste qui vous correspond !

Pôle Emploi propose même un MOOC (cours en ligne gratuit) intitulé « Construire son projet professionnel ». Celui-ci vous fournira une méthode efficace pour vous guider dans la création de votre projet et déterminer vers quel métier vous tourner. Passer à l’action en étant entouré(e) permet d’avancer plus vite, de mettre en veilleuse des peurs et de gravir les échelons plus rapidement vers la concrétisation de votre projet professionnel. 

Vous pouvez aussi choisir l’option du coach professionnel. Cet indépendant vous montre l’exemple et l’accompagnement s’effectue selon un mode adapté à vos besoins. Il existe des programmes de coaching spécialisés autour des changements de carrière et l’évolution professionnel. C’est une bonne solution si vous n’avez pas confiance en vous ou que le chemin de la reconversion professionnelle vous parait trop ardu.

 

Suivre une formation

En fonction de vos envies pour la suite de votre parcours professionnel, il vous faudra peut-être apprendre un nouveau métier. Passer par la case « parcours de formation » est en effet très courant dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Cette étape vous permettra d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer de nouvelles compétences nécessaires à la pratique de votre nouvelle activité.

Votre conseiller Pole Emploi pourra vous conseiller un organisme de formation proposant une formation qui correspond à votre projet professionnel. Il peut également vous accompagner dans une demande de financement pour cette action de formation. 

Si vous avez travaillé plusieurs années avant votre reconversion, vous avez peut-être une jolie somme à dépenser sur votre CPF, votre compte personnel de formation. Il permet notamment de financer votre participation à des formations certifiantes reconnues sur le marché du travail. Vous pourrez choisir directement la formation qui vous convient (formation à distance, cours du soir, e-learning, courte ou longue durée, etc.) sur la plateforme officielle Mon Compte Formation.

 

 

 Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses pistes à explorer pour vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle. Alors osez affirmer haut et fort « J’ai 40 ans et je veux changer de métier » et sautez le pas !