Comment devenir formateur ?

comment devenir formateur

Sommaire

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous avez de l’expérience dans un corps de métier et souhaitez la partager ? Vous avez envie de vous reconvertir en devenant formateur mais ne savez pas par où commencer ? Transmettre et apprendre sont des notions importantes dans votre quotidien ? Voici quelques outils qui vous permettront d’y voir plus clair sur le métier de formateur, et les avantages du statut de freelance.

Les prérequis pour devenir formateur

Choisir son secteur d’activité

Vous avez travaillé durant 20 ans dans le domaine de la comptabilité et souhaitez dispenser une formation en maçonnerie ? Autant être honnête, c’est un pari risqué. En revanche, construire un parcours pédagogique ayant pour thème la comptabilité, en faisant profiter vos élèves de vos nombreuses ressources, c’est un très beau projet. En choisissant bien votre secteur d’activité, vous vous assurez de construire un support de formation fiable et de pouvoir accompagner au mieux les personnes qui vous feront confiance pour apprendre de nouvelles compétences. Pensez toutefois à évaluer le marché de votre domaine avant de vous lancer : certains sont plus prisés que d’autres, et les places pour y accéder sont chères.  

Afin d’analyser votre paysage concurrentiel, vous pourrez réaliser une audience en ligne des entreprises concurrentes et regarder leur taux de croissance. Ces estimations de leurs performances marketing vous donneront une petite idée de comment se porte le marché dans lequel vous souhaitez faire partie. 

S’organiser et se faire connaître

Une fois votre plan de bataille établi, vous pouvez commencer à vous lancer ! Dans un premier temps, déclarez-vous en choisissant votre statut d’entreprise. Puis, dressez au propre tous les éléments : le lieu de la formation (physique ou en ligne), le tarif, le nombre de participants, etc. Plus vous serez organisé, plus vous aurez de chances de vous faire connaître rapidement et commencer votre activité de formateur. 

Pour sortir de l’ombre, rien de tel que les réseaux sociaux ! Créez vous un profil sur Facebook et/ou Instagram, remplissez votre bio et commencez à partager du contenu relatif à votre domaine : coacher et transmettre seront vos mots-clés.

Vous pouvez également tourner des vidéos si vous êtes à l’aise devant la caméra, et créer un système d’abonnement mensuel pour dispenser vos cours et vous assurer un revenu au mois. Avec un contenu dynamique et moderne, en rajoutant une touche d’humour et un brin d’expérience personnelle, vous êtes assuré(e) de faire un carton !

La création de votre propre site Internet peut également vous aider à vous faire connaître. Des plateformes telles que WordPress ou encore Wix disposent de services gratuits qui vous permettront en quelques clics de réaliser un site qui colle à vos valeurs. 

Quelle formation faire pour devenir formateur ?

Doceo Formation propose 3 cycles de formation via la FormaFactory, pour devenir formateur ou se perfectionner dans le domaine :

  • Devenir formateur et pédagogue (pour apprendre à construire son parcours pédagogique et créer du contenu)
  • Formateur 2.0 et indépendant (pour créer votre propre formation et gérer votre entreprise d’une main de fer)
  • Accompagnement à l’obtention d’une certification Qualité (tel que la fameuse Qualiopi, qui sera obligatoire dès 2022 pour exercer en tant que formateur)

Bon à savoir : vous pouvez vous faire financer par différents organismes, tels que le CPF (Compte Personnel de Formation), pour donner toutes les chances à votre entreprise. Une petite recherche web vous aidera à trouver des financements pour vos formations.

Toutefois, une formation n’est pas obligatoire. Vous pouvez vous lancer en autodidacte si vous êtes certain(e) d’être vraiment qualifié dans votre domaine. À la différence d’un emploi en entreprise, vous organisez votre temps de travail en fonction des connaissances que vous choisissez de transmettre. Vous pouvez vous adapter en fonction de vos besoins personnels pour réaliser vos missions de formation.

Comment devenir formateur indépendant ?

En termes juridiques, vous aurez la possibilité d’opter soit pour une entreprise individuelle (comme une EIRL ou une micro entreprise), soit pour une société indépendante (en choisissant une SARL, une SAS, ou encore une SASU).  

Se déclarer en tant qu’entrepreneur indépendant est sans doute la solution la plus avantageuse. En effet, les démarches ainsi que la comptabilité sont simplifiées, et tout se passe directement en ligne. N’oubliez pas que la déclaration d’activité est obligatoire pour toutes formations pour adultes proposées.

Côté visibilité, Doceo Formation dispose d’une application gratuite adaptée aux mobiles pour vous permettre de gagner en visibilité en tant que formateur indépendant. Cette plateforme vous permettra de vous faire connaître, tout en étant entouré par des professionnels.  Les centres de formation présents sur le marché auront directement accès à votre profil ! De quoi mettre en valeur votre expérience ainsi que vos différentes compétences dans le domaine. Actuellement, ce sont plus de 2 300 formateurs et formatrices en freelance qui ont choisi Doceo Formation pour être accompagnés au quotidien dans leur entreprise. 

Les avantages d’être formateur en freelance

Le choix de l’autonomie

Être formateur en freelance permet d’être indépendant et de créer LA formation que vous aviez imaginée. Vous pouvez choisir de dispenser vos cours en présentiel ou bien en ligne, ce qui vous fera gagner du temps et de l’argent. Différentes applications telles que Skype ou Zoom sont prisées notamment par les enseignants car cela permet de « réunir » virtuellement un grand nombre de personnes sans s’inquiéter du lieu : chacun chez soi, sur son propre bureau, pourra apprendre en toute tranquillité. 

Vous pouvez également décider de préparer des animations de groupe pour vos clients ou plutôt investir du temps pour chacun d’eux pour leur prévoir des formations individuelles personnalisées.

Le temps que vous économiserez par rapport au trajet pourra être utilisé pour créer du nouveau contenu ! 

Liberté chérie !

En terme de gestion de vos gains, l’indépendance de votre société vous permettra de déduire vos frais, ce qui de facto réduira votre imposition. Si votre chiffre d’affaire est élevé, créer une société indépendante reste la solution la plus avantageuse. 

En choisissant le statut de freelance, vous optez pour la liberté : la durée de formation, son contenu, ou encore le public visé sont des éléments qui ne dépendront que de vous ! Se lancer est un pari, mais miser sur soi est toujours un pari réussi.

Alors faites vous confiance ! Tout ce que vous avez appris au cours de ces dernières années en tant que salarié dans votre métier peut se transformer en trésor. Vous pourrez construire un parcours pédagogique en y incluant votre expérience personnelle afin de rendre le support de formation vivant et attractif. Vos journées seront rythmées par le partage de savoirs et la transmission de ce que vous avez appris !